Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog asphaltetoile par : Chantal
  • : Au clavier d'asphalte chaque pas joue son étoile en modes mineur et majeur.
  • Contact

Citations

"Les poètes sont inutiles mais nécessaires..."Ionesco.

 

 "Je marchais sur le sable, sur une étendue vierge de toute présence et de toute absence. Soudain, la trace de trois pieds dansants. Mon âme s'est envolée avec elle, je ne sais où, là où la lumière s'épanouit."

 Michel Montigné - extrait de Carnet de voyage à Djibouti.

  

 "La couleur est la touche.L’œil, le marteau qui la frappe.L’âme, l'instrument aux mille cordes" Kandinsky

 

"Quel champ de bataille que l'homme! "Victor Hugo.

 

"C'est l'immobilité de la plage qui rend les vagues différentes" Gérard Pons, extrait de "Grains de sable".

 

"La mer et mon amour rivalisent de couleurs. Elle éclabousse le jour de fastes phosphorés. Il embrasse le monde en ses moires marines. Je te serre en mes mots comme tout contre soi on serre le silence." Colette Muyard "Etreinte" extrait de L'Homme soeur 2.

 

"Quand le sable du temps nous aura recouverts il restera notre ombre et la photo des brumes. Il restera de nous au mieux une chanson. Sur la guitare-oubli aux notes impalpables seul demeure le chant de la mélancolie..." Roger Lecomte extrait de "au café du hasard". Chanson de l'iguane sur un réverbère.

 

"Toutes les pierres ont quelque chose à dire. Leur silence sécrète toute l'histoire du monde. J'ai toujours un caillou dans ma poche, un grain de sable dans l'oeil."Jean-Marc Lafrenière

 

"On se croit mèche, on n'est que suif". Jacques Brel

 

"La douleur n'est jamais éloignée du regard et de la connaissance" Diane de Margerie.

 

"L'utopie c'est la vérité de demain" Victor Hugo.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

   

 

   

 

   

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 05:26

 

Couplets

Chaque jour je longe la mer

Le regard à Saint Honorat

Je ne veux pas de cimetière

Mes cendres voleront de là-bas

 

Au pied du mur du monastère

S’il vous plaît rejoignez-moi

Accompagnez  vos prières

De mes chansons d’ici-bas

 

Refrain

Réjouissez-vous je n’ai pas peur

Je suis heureuse d’être là

De rejoindre le Grand Mystère

Au ventre de cette Mer là.

 

Couplets

Je ne suis pas mortifère

Mais tranquille et souveraine

Je sonde le lucernaire

En marchant comme une reine

 

Le regard vers l’horizon

Sur le spectacle du jour

Je rends grâce à ma façon

Pour tant de beau et d’amour

 

Refrain

Rien ne m’étonne, tout m’émerveille

 Chaque matin un nouveau tableau

  L’Artiste affûte ses pastels

Que signent les mouettes là –haut

 

Couplets

J’aime revenir au sein des choses

Contre la peur, je prends la pose

De moi-même, enfin je crois

Je me rends à Saint Honorat

 

L’Artiste demain nous fondra

Au diamant de ses pastels

Nous rejoindrons le grand fratras

Qui nous interroge du ciel

 

Refrain

Alors chantez mes amis

Ensemble d’une même voix

Si pour vous je suis partie

Moi de là-haut je vous vois

 

Reprise et fin

Chaque jour je longe la mer

Le regard à Saint Honorat

Je ne veux pas de cimetière

Mes cendres voleront de là-bas

 

Au pied du mur du monastère

S’il vous plaît rejoignez-moi

Accompagnez  vos prières

 De mes chansons d’ici-bas

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Chantal Cudel Fayaud - dans chansons
commenter cet article

commentaires

Chantal Cudel Fayaud 15/04/2012 19:54


Quelle douce surprise! Merci de Chantal à Chantal;


 

bedu 15/04/2012 19:11


BONJOUR CHANTAL.LA PETITE DU PRESSING DE MANDELIEU VOUS FAIS UN COUCOU EN PASSANT ET VOUS FELICITE DE VOS TRES JOLIE POEME ET QUELLE CHANCE DE POSSEDER CE DON.MAGNIFIQUE .BISOUS A BIENTOT DE SE
REVOIR.CHANTAL.

Chantal Cudel Fayaud 14/04/2012 16:29


Effectivement, Henri, je n'ai pas l'intention de plonger tout de suite, mais de continuer à servir ce don d'expression. Merci de vos visites qui me touchent.

henri (plage mandelieu) 12/04/2012 17:39


chere chantal apres lecture de ce beau poeme je pense que lorsque je baignerai sur cetteplage (qui vous inspire tant de bouheur de votre fin de vie)je regarderai l ile de st honorat avec un autre
regard ;mais nous avons  encore le temps de penser a vos cendres au pied de st honorat continuez de nous  ravir avec vos nouvelles amicalement

mamybell 07/12/2011 19:12


Tout d'abord chère Chantal tous mes meilleurs voeux pour ton anniversaire, que tous tes souhaits se réalisent


Merci beaucoup pour ton aimable invitation mais je suis quasi à l'autre bout de notre France... de Strasbourg ça fait loin !


Bisesssss